Rechercher
  • communication2220

La fruitière : le cœur du village


La démolition de l’ancienne fruitière a eu lieu en juin 2020.

A cette occasion, il est important de se remémorer son histoire.....


Tout commence en l'an 1911. Une poignée de Dhabérans va créer un système d'organisation sociale et de coopération économique qui pourrait faire pâlir bien des entreprises aujourd'hui : La fruitière. Cette organisation trouve ses racines dans le besoin pour les paysans d'avoir l'assurance d'un revenu régulier pour la vente du lait. Ils s'associent pour vendre et transformer le lait en fromage et en tirer le meilleur prix.

Par étymologie, le fruit du travail est fructifié et les richesses créées sont redistribuées équitablement, tel que le définissait les statuts.




En 1911, un bureau et un conseil d'administration sont constitués, inspirés par la Suisse et le Jura. Les membres rédigent les statuts de l'association Fruitière d'Habère Lullin et les déposent chez le Maître Mugnier, notaire à Villard. Un terrain est acquis au lieu-dit l'Huche.

Les sociétaires construisent les bâtiments pour le lait et le fromage puis les porcheries et les caves d'affinage. Des emprunts sont contractés auprès de la banque. Un professionnel est recruté par appel d'offre, c'est le fruitier. Un appartement et du mobilier sont mis à sa disposition par la société. Il fixe le prix de rémunération du litre de lait pour un an. Il prendra en charge la pesée du lait, et la fabrication du fromage qui demande de réelles compétences pour traiter le lait dans les plus brefs délais et selon un protocole strict.

Chaque matin et chaque soir, été comme hiver, le paysan apporte son lait dans des bidons appelés « Boilles », parfois en parcourant plusieurs kilomètres dans la neige. Chaque pesée est annoncée à haute voix, en présence de l'agriculteur et notée sur le carnet de la fruitière. En fonction du nombre de litres de lait fournis, l'agriculteur est rémunéré mensuellement, au prix fixé en accord avec le fruitier. La société prélève une retenue sur chaque litre de lait pour assurer les différentes dépenses : emprunt, travaux, électricité, assurance...

En 1924, la société est forte de 50 sociétaires. En 1943, elle en compte 80.


Lieu de vie, de rencontres, d'échanges où les hommes comme les femmes se retrouvent pour parler des derniers événements du village ou de la vallée, c'est le cœur du village où se tisse le lien social.

La société fruitière d'Habère-Lullin, comme les autres en Vallée Verte, voit le nombre d'exploitants baisser et il devient difficile de continuer. En 1999 la décision est prise de dissoudre la société en fonction de l'article prévu à cet effet : « En cas de perte des ¾ du capital, l'assemblée proclame la dissolution de la société coopérative ; l'excédent est dévolu à d'autres coopératives ou à des œuvres d'intérêt général agricoles agréés par le Ministère de l'agriculture ». Lors de cette Assemblée Générale, à l’unanimité des présents, ce bâtiment est cédé à la commune.


En 2019, un appel d'offre a été lancé par le Conseil Municipal pour la démolition des bâtiments de l'ancienne fruitière, laquelle a été détruite en 2020.



Une réflexion est conduite sur le devenir de l'emplacement de la fruitière.


Dans le contexte d’urbanisation rapide que connaît la Haute-Savoie, l’agriculture et la production laitière sont toujours au cœur des projets d’urbanisme des communes de notre Vallée.

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
logo_habere_lullin_white.png

280 Route Vieille - 74420 Habère-Lullin
Tél. 04 50 39 50 85 - Fax 04 50 39 59 37
Courriel : accueil@habere-lullin.fr

© Copyright Commune d´Habère Lullin 2007-2020 - Mentions Légales

logo srb.png
unnamed.jpg
scot-coeur-de-faucigny-300x174.jpg

Accès direct:

Syndicat des eaux

Syndicat Mixte d'Aménagement de l'Arve et de ses Affluents

Schéma de Cohérence Territoriale 

Cœur  du Faucigny